Navigation



La CFDT a négocié en mars 2018 un nouvel accord de branche sur le régime d’Intéressement pour les salariés des entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics, après celui du PEI (Plan d’Epargne Interentreprises) et le PERCO (Plan d’Epargne Retraite Collectif).
Cet accord se veut à la fois simple et souple pour convaincre un maximum de patrons de petites entreprises d’en faire bénéficier leurs salariés.
Cet accord clé en main propose une formule de calcul basée sur le résultat de l’entreprise avant impôts (Plus avantageux qu’après) et un mode de répartition proportionnel aux rémunérations des salariés.

pdfL'intéressement dans le bâtiment pour les TPE et PME

Un nouvel accord du Régime National de Prévoyance a été signé pour les salariés ETAM des entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics.

pdfNOUVEL ACCORD NATIONAL DE PRÉVOYANCE POUR LES ETAM

Le Régime National de Prévoyance des Ouvriers du BTP a été renégocié par les partenaires sociaux au 1er semestre 2018.
Cet accord s’applique à tous les ouvriers de toutes les entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics.

pdfLe Régime National de Prévoyance des Ouvriers du BTP

Les droits sont ouverts à tous les ouvriers employés par une entreprise du Bâtiment ou des Travaux Publics à condition d’avoir :
- Soit 3 mois d’ancienneté dans une ou plusieurs entreprises du Bâtiment e tdes Travaux Publics au cours des 12 derniers mois de travail.
- Soit 5 ans d’ancienneté dans une ou plusieurs entreprises du Bâtiment etdes Travaux Publics. 

Les partenaires sociaux du BTP ont mis en place depuis 2000 un dispositif d’accompagnement pour les salariés des branches du BTP, contraints à une cessation anticipée de leur activité liée à l’amiante. Ce dispositif, reconduit par période de 2 ans et qui arrivait à échéance en juin 2018 a été prolongé pour une nouvelle durée de 2 ans.

pdfDispositif d’accompagnement des salariés en cessation anticipée d’activité liée à l’amiante

Les indemnités  de petits déplacements sont des indemnités forfaitaires versées au salarié.e (CDI, CDD, apprenti.e, intérimaire) qui travaille sur un chantier pour compenser les frais liés aux déplacements fréquents pour s’y rendre.

pdfIndemnités de petits déplacements - Nouveaux calculs 2019

Carnet de pointage BTP

Salariés du BTP, la CFDT a réalisé un carnet vous permettant de relever vos heures de travail par journée.

Vous pouvez télécharger ce document et/ou contacter votre syndicat CFDT local pour récupérer un exemplaire de ce carnet.

pdfcarnet de pointage BTP

 

Réponses à la carte, un service pour les adhérents CFDT

Vous êtes salarié(e) d'une très petite entreprise (TPE), en adhérant à la CFDT, vous bénéficiez d'un accompagnement personnalisé sur l'ensemble du territoire avec un service téléphonique gratuit qui vous est réservé.

pdfAdhérent salarié(e) d'une TPE, la CFDT répond à vos questions

L’abattement de 10% forfaitaire pour frais professionnels pour les ouvriers est une disposition permettant à l’employeur de déduire 10% de frais professionnels sur le salaire brut ce qui diminue l’assiette de salaire soumis aux charges sociales.

Cette disposition existe dans de nombreuses entreprises de COLAS et avaient fait l’objet de l’accord des représentants du Personnel (pas de la CFDT).

La CFDT vient de gagner un nouveau procès contre le groupe COLAS qui contestait la désignation d’un représentant de la section syndicale (RSS). Cette victoire s’inscrit dans la suite de autres 3 procès contre COLAS : l’un pour discrimination syndicale envers un Délégué syndical central (DSC) CFDT, un autre concernant les élections où l’employeur n’avait pas respecté son obligation de neutralité et avait privilégié FO et enfin, un concernant la désignation d’une Représentante Syndicale au Comité d’Etablissement dans COLAS Midi Méditerranée. Cette avalanche de décisions judiciaires est à mettre en lien avec la décision de la FNCB de ne laisser passer aucun acte tendant à écarter la CFDT dans groupe BOUYGUES.

Une procédure pénale est en cours contre le responsable d’une agence Colas de Haute Savoie. Cette procédure concerne la qualification du temps dans le cadre des déplacements des salariés sur chantiers. Elle a été menée à l’initiative de la Direccte locale mais elle ne surprend pas outre mesure la CFDT.