Navigation



L'employeur a une obligation de suivi des salariés. 

 

L’employeur doit prévoir un entretien professionnel tous les deux ans. L’entretien est en outre systématiquement proposé au salarié qui reprend son activité à l’issue de certains congés, notamment le congé de maternité, le congé parental d’éducation, le congé de soutien familial ou encore à l’issue d’un mandat syndical.

 

L’entretien est consacré à vos perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualifications et d’emploi.

Par ailleurs, dès 6 ans d’ancienneté et tous les 6 ans, l’entretien fait l’état des lieux de votre parcours professionnel afin de vérifier notamment si vous avez bien bénéficié des entretiens les années précédentes, si vous avez suivi des actions de formation, acquis une certification et bénéficié d’une progression salariale et professionnelle.
Dans les entreprises d’au moins 50 salariés, quand au cours de ces 6 années vous n’avez pas bénéficié d’entretiens professionnels réguliers et d’au moins deux des trois mesures précédentes, votre Compte personnel de formation (CPF) est abondé par l’employeur (abondement de 100 heures ou de 130 heures pour un salarié à temps partiel).

Pour plus d'informations, voir le site www.moncompteformation.gouv.fr