Navigation



Malgré le principe acté par l’article L. 3221-2 C.trav., « tout employeur assure, pour un même travail ou pour un travail de valeur égale, l’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes », des différences de salaire substantielles persistent. 

La loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018 contient un chapitre relatif à l’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes et l’article 104 de la loi vise à faire du principe d’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes une obligation de résultats.