Navigation



Communiqué du 20 février 2019

Suite aux positions de la Fédération patronale des ESH qui montre une volonté délibérée de ne pas faire évoluer les minima de la grille de salaires, la FNCB-CFDT appelle les salariés des ESH à se mobiliser le 28 février 2019 et à manifester leur mécontentement en débrayant massivement de 11H à 12H devant leur établissement
Pour l’IDF, elle appelle à un rassemblement devant la fédération des ESH au 14 rue Lord Byron 75008 Paris, de 11h à 12h.

La FNCB-CFDT dénonce

  • Une volonté délibérée du patronat de la branche de n’accorder que des augmentations générales minimes.
  • Une volonté délibérée du patronat des établissements de n’accorder que des augmentations générales minimes, de privilégier au maximum les augmentations individuelles.
  • Dans ces mêmes établissements, ont été distribuées des primes « MACRON » au rabais et qui ne concernent qu’une infime partie du personnel.
  • Une mainmise d’ACTION LOGEMENT sur la politique de rémunération dans ses filiales ESH, ce qui bloque toute négociation de terrain, empêchant ainsi de tenir compte des spécificités et des possibilités financières de chaque organisme.


La FNCB-CFDT refuse

  • L’incohérence totale des minima de la grille de la branche et notamment le coefficient G1 en dessous du SMIC (39 Euros).
  • Le profond mépris du patronat qui propose une augmentation dérisoire, ridicule et irresponsable au regard de l’inflation 2018.
  • Des NAO dans la plupart des ESH qui tiennent plus de la parodie, du simulacre et se concluent par des constats de désaccord

pdfCommuniqué du 20/02/19 : La FNCB-CFDT se mobilise pour le pouvoir d’achat des salarié.e.s du logement social
pdftract intersyndical situation NAO ESH 2019