Navigation



Communiqué de presse de la FNCB-CFDT du 16/11/22

pdfVinci au Qatar : retour à la case justice

Après une plainte déposée par l’ONG Sherpa en 2015 et classée sans suite en 2018, Vinci a de nouveau été mis en examen le 9 novembre 2022 pour réduction en servitude sur des chantiers au Qatar.
Les témoignages recensés par l’ONG Sherpa laissent à penser que la situation des travailleurs était loin de respecter les normes internationales en matière de respect des droits humains.
Les mesures mises en place au niveau international et notamment via l’accord cadre international signé en 2017 entre l’IBB (internationale des travailleurs du bois et du bâtiment), QDVC (filiale de Vinci au Qatar) et Vinci et les inspections conjointes (en 2019 et 2021) ont fait évoluer la situation.
Pour autant cette affaire rappelle à quel point il est important de renforcer la législation en matière de vigilance des entreprises multinationales. La FNCB CFDT espère que cela permettra d’éclaircir la situation sur place et de renforcer les droits du travail pour l’ensemble des travailleurs d’une même entreprise multinationale.