Navigation



Communiqué FNCB-CFDT du 7 juin 2022

Alors que la France vient déjà de connaitre un épisode de fortes chaleurs en mai, la FNCB-CFDT lance sa nouvelle campagne 2022 « fortes chaleurs et canicule » afin d’informer et prévenir les salariés du BTP, des effets du soleil sur l’organisme. Chaque année, plusieurs décès sont recensés sur les chantiers à cause de cela.

pdfCommuniqué FNCB-CFDT : Fortes chaleurs et canicule sur les chantiers : attention DANGER !

pdfAffiche FNCB-CFDT Fortes chaleurs et canicule

pdfLivret FNCB-CFDT Fortes chaleurs et canicule

Avec cette campagne, la FNCB-CFDT souhaite :

  • Que tous les salariés prennent conscience que le soleil n’est pas anodin
  • Que les caisses de congés payés gérées par les employeurs (FFB, FNTP, CAPEB) reconnaissent « l’intempérie chaleur » au même titre que celle qui existe en hiver.
  • Que les partenaires sociaux des branches du Bâtiment et des Travaux publics ouvrent une négociation sur le sujet de l’aménagement des postes de travail et sur les conditions de travail en ces périodes de fortes chaleurs et canicule. La FNCB-CFDT demande à ce que ces aménagements soient mis en place dès que les journées au soleil atteignent les 30° à l’ombre.

Le code du travail définit l’intempérie comme des conditions climatiques qui « rendent dangereux ou impossible l’accomplissement du travail eu égard soit à la santé ou à la sécurité des salariés, soit à la nature ou à la technique du travail à accomplir ». La FNCB-CFDT constate avec amertume qu’une partie de cette définition est trop souvent oubliée au détriment de la santé et des conditions de travail des salariés.


Cette demande, mainte fois répétée, est toujours restée sans réponse de la part des employeurs. Et pourtant avec le réchauffement climatique, les situations de fortes chaleurs sont de plus en plus fréquentes. C‘est pour cela que la FNCB-CFDT attend enfin une réponse claire de la part des chambres patronales FFB, CAPEB et FNTP.


La santé des salariés du BTP d’abord, travaillons tous à la préserver.