Navigation



Communiqué de presse du 4 mai

Le 3 avril, la FNCB-CFDT validait le guide BTP de préconisation face au Covid-19 élaboré paritairement avec l’ensemble des partenaires sociaux et le soutien technique de l’OPPBTP. Même si son contenu ne convenait pas en totalité, celui-ci donnait une base aux entreprises, aux élus et aux salariés pour discuter des futures reprises de chantiers afin d’éviter que cela ne se passe pas n’importe comment.

Depuis, l’OPPBTP a produit de façon unilatérale et sans concertation, des fiches conseils qui selon l’organisme servent à décliner le guide. Mais la FNCB CFDT constate que certaines fiches dévoient le guide et cela n’est pas acceptable.

 pdfCommuniqué de presse : Un guide de préconisation au covid-19 dans le BTP mais des fiches conseils insatisfaisantes pour la FNCB-CFDT

La FNCB s’insurge et ne peut cautionner ce travail pour les raisons suivantes :

- L’OPPBTP est un organisme professionnel et paritaire. Le travail sur ces fiches conseils n’a jamais été discuté, présenté et validé en réunion paritaire. L’organisme a fait seul ces documents et la FNCB-CFDT ne peut le cautionner sans remettre en cause le fondement du paritarisme et du dialogue social au sein de cet organisme.

- Dans la version originelle, le guide imposait dans le cadre de l’utilisation des engins et des véhicules, l’obligation de veiller à assurer la distance minimale d’un mètre entre les personnes, une personne par rang maximum et en quinconce si plusieurs rangs. Le guide demandait de privilégier les modes de transport individuel et de recourir le cas échéant au véhicule personnel (indemnité de transport et assurance à vérifier). Aujourd’hui, l’OPPBTP édite une fiche conseil autorisant le transport de 6 personnes dans un même véhicule de chantier. C’est une dérive qui expose les salariés à un danger grave et indirectement pour les l’entreprises. Pour la FNCB-CFDT, c’est purement inadmissible et scandaleux de détourner la structure originelle du guide issue de la concertation et validé par les différents Ministères.

Par conséquent, la FNCB CFDT se désolidarise de cette pratique qui est bien loin de la logique du guide.

La FNCB invite tous ses adhérents et salariés à respecter le guide OPPBTP et à s’opposer aux dérives apportées par les fiches conseils. A défaut, il faut que les salariés se rapprochent de leurs élus pour que ces derniers lancent une alerte pour danger grave et imminent, et faire jouer le droit de retrait.