Navigation



La CFDT Eiffage constate à regret que la course au profit par tous les moyens est toujours la règle : refus de distribuer la prime Macron en fin d’année, refus d’indemniser les frais professionnels liés au télétravail, refus de maintenir le salaire net pour les salariés en activité partielle liée à la COVID, difficulté de mise en place du télétravail face à la crise qui reste très insuffisant sur de nombreux sites, augmentations salariales limitées au niveau du groupe, refus de compenser la perte des œuvres sociales liée à la COVID pour les CSE… mais par contre, versement de dividendes ré-évalués cette année en compensation de l’an passé !

pdfCommuniqué CFDT EIffage du 19 avril 2021

Communiqué de presse de la FNCB-CFDT du 25 mars 2021

La loi “sur la liberté de choisir son avenir professionnel” de septembre 2018, le bing bang de Muriel Pénicaud, a modifié en profondeur le paysage de la formation par l’apprentissage dans le BTP. Cette loi a pour conséquence la fin annoncée du mode de fonctionnement des CFA paritaires du BTP qui a fait ses preuves en respectant une équité territoriale pour les apprentis, leurs familles et les entreprises.

pdfCommuniqué FNCB-CFDT: Quel avenir pour l’apprentissage dans le BTP ?

Communiqué de la FNCB-CFDT

 C’est après 18 mois de négociations constructives et loyales au sein des 2 CPPNI dont les extensions sont toujours attendues, que la FNCB-CFDT a signé les 2 nouvelles Conventions Collectives Nationales du bâtiment inter-catégorielles (une pour les entreprises jusqu’à 10 salariés et une autre pour les entreprises de plus de 10 salariés).

La FNCB-CFDT se félicite des avancées obtenues pour tous les salariés.

pdfLa FNCB CFDT signe les 2 nouvelles conventions collectives inter-catégorielles du bâtiment

Communiqué de presse de la FNCB-CFDT du 7 janvier 2021

Suite à L’opposition de 4 organisations syndicales (CGT, FO, CFTC et CFE-CGC) à l’accord d’Activité Partielle Longue Durée des négoces de matériaux de construction signé par la FNCB-CFDT, ce texte ne s'appliquera pas. La FNCB-CFDT dénonce cette opposition contraire à l'intérêt des salariés.

pdfCommuniqué FNCB-CFDT: Négoce de matériaux : La FNCB-CFDT dénonce l’opposition à l’accord APLD

Communiqué de presse du 10 décembre 2020

Suite à l’opposition de deux organisations syndicales, l’accord sur l’activité partielle de longue durée (APLD) conclu dans la branche des Travaux Publics ne s’appliquera pas. En signant l’accord dans les travaux publics, la FNCB-CFDT avait été une nouvelle fois seule à assumer ses responsabilités pour défendre les salariés.

pdfL’accord APLD ne s’appliquera pas dans les Travaux Publics