Navigation



Suite à la non signature et à l'opposition de la CFDT et de la CGT sur les conventions collectives nationales des ouvriers du bâtiment, les textes ne sont pas applicables jusqu'à l'ouverture de nouvelles négociations. La CFDT construction bois s'explique sur sa position.

Téléchargez le tract:

pdfla CFDT et les salariés dupés, la CFDT accuse

 En mars 2018, quand la CFDT signe les nouvelles Conventions Collectives Nationales des ouvriers du bâtiment, elle avait obtenu de la part de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), des engagements sur l’ouverture de différentes négociations comme ;
- La mise en place d’un Compte Épargne Temps fin de carrière,
- Un accord sur le handicap,
- Revoir la classification des CADRES qui date de 1951…

1 an après, force est de constater qu’aucun engagement n’a été tenu par la FFB

Suite à une décision de justice en janvier 2019, les conventions collectives ouvriers ont été suspendues et une nouvelle négociation a été ouverte pour les faire appliquer de nouveau.
La CFDT ayant été dupée une 1ère fois, elle a de nouveau demandé à la FFB de tenir ses engagements, avec la mise en place d’un agenda social et sur plusieurs mois, pour une nouvelle signature CFDT.

Une fois encore, le manque de loyauté de la FFB a bafoué le dialogue social

C’est donc sur cette indifférence patronale et au mépris du dialogue social dans le bâtiment que la CFDT accuse la FFB de vouloir priver les ouvriers du bâtiment, d’avancées que la CFDT avait obtenu un an auparavant. Par conséquent, la CFDT a donc décidé de ne pas signer les CCN en avril 2019 et de s’opposer à leur application, rejointe par la CGT.

Ne vous trompez pas de coupable. Seule la FFB porte cette responsabilité.

CCN BATIMENTmai2019 page 001