Navigation



Les résultats des élections dans les Très Petites Entreprises viennent de tomber. Malheureusement et comme nous pouvions nous y attendre, le premier chiffre à relever est le très faible taux de participation, 7.35%. En obtenant 15,49% des voix, la CFDT reste la 2ème organisation syndicale dans les TPE. Même si l’écart avec la CGT se réduit, nous ne pouvons se satisfaire de cela. La CFDT Construction tient tout de même à remercier les salariés des très petites entreprises qui ont voté pour elle.

Si les conditions de report entre le 30 décembre et le 13 janvier ont certainement été un des éléments importants à ce faible taux, il n’en reste pas moins que cela renvoie malheureusement au constat que les salariés des TPE ne se sentent pas concernés par ce vote. Pourquoi ? Est-ce le syndicalisme en général qui n’intéresse pas ou la méconnaissance de ce que nous négocions dans les branches pour les salariés des TPE ? C’est une des interrogations qui doit être posée.
Plus que jamais, c’est auprès des salariés, dans leur réalité de travail au quotidien, que le syndicalisme doit s’ancrer et apporter des réponses. C’est ce que la CFDT s’efforce de faire au quotidien.
Si la campagne a permis aux équipes CFDT d’être sur le terrain depuis des mois à la rencontre des apprentis et des salariés, il n’en reste pas moins qu’avec ce très faible taux de participation, la déception est là. Une analyse approfondie pour l’avenir devra être faite.
Merci encore à toutes et tous les militants pour cet investissement dans cette campagne 2016. Maintenant il reste un objectif pour la CFDT de devenir le 31 mars prochain la 1ère organisation syndicale en France.