Navigation



La situation sanitaire ne doit pas nous empêcher de faire vivre notre démocratie interne.
Aussi, la FNCB-CFDT tiendra son 31ème Congrès du 22 au 25 juin 2021 à Toulouse. Le Congrès se déroulera avec une organisation adaptée compte tenu des règles sanitaires qui seront très probablement et malheureusement encore d’actualité.

Pendant le Congrès, les syndicats devront se prononcer sur l’activité du Conseil Fédéral dans le cadre de cette mandature qui s’achève et définir les orientations pour les années à venir. Le Conseil Fédéral a assumé pleinement ses responsabilités dans la mise en œuvre du plan de travail fixé par les syndicats lors du congrès de Cherbourg. Il appartiendra aux syndicats de dire si les orientations votées à Cherbourg en juin 2017 ont été mises en œuvre et si la FNCB-CFDT a fait face aux défis qui se sont présentés.

Le rapport d’activité traduit la richesse de l’activité de la FNCB tout au long des 4 années de la mandature. Les projets de résolution et de réforme statutaire ont été travaillés et validés par le Conseil Fédéral. L’ensemble des textes seront à disposition des syndicats construction et bois pour leur permettre d’effectuer leur amendements et avis dans le cadre du processus de préparation du congrès.
C’est de tout cela que les syndicats Construction et Bois auront à débattre et à apprécier à Toulouse pour fixer la prochaine étape de renforcement, d’adaptation et de progression de la CFDT Construction et Bois.

Nul ne connaît l’issue de la crise que nous vivons et nous ne maîtrisons pas le cours des choses. Seule certitude : de profondes incertitudes persistent sur le plan économique et social dans nos secteurs.
En ce début d’année, la priorité de la fédération sera de continuer à accompagner les syndicats construction et bois et les militant.e.s pour les aider à faire face aux conséquences de la crise sanitaire.