Navigation



La CFDT Construction et Bois a organisé le 2 avril 2019 une rencontre débat sur le thème "Citoyen et syndicaliste : 2 voix pour agir pour l'Europe" en présence de:

  • PASCAL LAMY ancien Directeur général de l’OMC et Président de l’Institut Jacques Delors,
  • MARCEL GRIGNARD Président de Confrontations Europe et ancien Secrétaire général adjoint de la CFDT,
  • WERNER BUELEN Secrétaire politique Construction – Fédération européenne des travailleurs du bâtiment et du bois (FETBB),
  • SYLVAIN LEFEBVRE Ancien Secrétaire général adjoint et conseiller du Président IndustriAll Europe Trade Union,
  • LAURENT BERGER Secrétaire général de la CFDT

La conférence a été introduite par Pascal LAMY, ancien directeur général de l'Organisation Mondiale du Commerce (2005-2013) et président émérite de l'Institut Jacques Delors.
Marcel Grignard, ancien Secrétaire général adjoint de la CFDT (2009-2014), Président de Confrontations Europe a fait le point sur la situation du dialogue social au niveau européen.
La seconde partie de la conférence est rentrée dans les détails du fonctionnement des fédérations européennes sectorielles, et notamment la Fédération Européenne des Travailleurs du Bâtiment et Bois et d'IndustriAll Europe, avec les interventions de Werner Buelen, Secrétaire politique Construction – Fédération européenne des travailleurs du bâtiment et du bois (FETBB) et Sylvain Lefebvre, ancien Secrétaire général adjoint et conseiller spécial du Président – IndustriAll Europe Trade Union.

Cette rencontre a eu lieu de 13h30 à 17h30 au siège de la FNCB-CFDT au 47/49 avenue Simon Bolivar - 75019 Paris.

Inscription ici

Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Rencontre du 2 avril 2019

 

Pascal LamyPASCAL LAMY

Directeur Général de l'Organisation Mondiale du Commerce (2005-2013)

 

Pascal Lamy a exercé deux mandats consécutifs de Directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) de septembre 2005 à septembre 2013. Européen engagé et membre du Parti socialiste français, il a été directeur de cabinet du Président de la Commission européenne, Jacques Delors, de 1985 à 1994. Il a rejoint ensuite le Crédit Lyonnais en tant que Directeur général jusqu’à 1999, avant de retourner à Bruxelles en tant que Commissaire au commerce jusqu’à 2004. Pascal Lamy est diplômé de l'École des Hautes Études Commerciales (HEC) de Paris, de l'Institut d'Études Politiques (IEP) et de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA).
Pascal Lamy a été nommé en 2016 Président du Comité national français du Conseil de Coopération économique du Pacifique (PECC) et du groupe européen d’experts en charge de l’évaluation de l’impact du financement de la recherche par l’UE. Il partage ses autres activités entre l’Institut Jacques Delors, dont il est président emeritus, la présidence du Comité mondial d’éthique du Tourisme et divers mandats ou missions à caractère international. Il est par ailleurs Président du conseil d’administration des Musiciens du Louvre (Orchestre de Marc Minkowski), membre du Conseil d’administration de de la Fondation nationale des Sciences politiques, de la Fondation Mo Ibrahim, de la Thomson Reuters Founders Share Company, de Transparency International France et du Center of Regulation in Europe (CERRE), conseiller senior du Brunswick group, de Trade Mark East Africa (TMEA) et du World Trade Board, membre du Conseil consultatif de Transparency International, de l’ Oxford Martin School, d’UNITAID et de l’Institut Friedland, et Professeur affilié à HEC. Il est également membre du Global Future Council sur la gouvernance régionale du World economic Forum.
Pascal Lamy est auteur de divers ouvrages et rapports consacrées à la gouvernance mondiale, à l’Europe et au commerce international. Dernières parutions : Oxford Martin Commission : « Now for the long term » (2013); « The Geneva Consensus » (Cambridge University Press, 2013); « Quand la France s’éveillera » (Odile Jacob, 2014), « Où va le monde ? » (Odile Jacob, 2017).

Pascal Lamy intervient également au profit, entre autres, de l’Institut Jacques Delors, sur des sujets liés à la globalisation, à la gouvernance globale, au commerce international, à l’économie internationale, à l’intégration régionale, à l’Europe et à la France.

 

Werner BuelenWERNER BUELEN

Secrétaire politique au sein de la Fédération européenne des travailleurs du bâtiment et du bois

 

Werner Buelen consacre 90% de son temps à coordonner les activités des syndicats européens du secteur de la construction. Il a une solide expérience du processus décisionnel européen et lobbying auprès des décideurs politiques. La FETBB étant reconnue comme le partenaire social sectoriel représentant les intérêts des travailleurs, Werner suit le dialogue social de l’industrie de la construction avec son équivalent côté employeurs. Il s’occupe également de la coordination de plusieurs projets européens.
Werner Buelen a commencé sa carrière dans un petit mais néanmoins dynamique fonds paritaire du secteur du jardinage géré conjointement par les employeurs et les fédérations des travailleurs. Il a ensuite travaillé sept ans en tant que conseiller politique sur les questions liées à l’industrie de la construction pour le syndicat belge La Centrale générale – FGTB.
Werner intervient régulièrement lors de séminaires consacrés aux questions sociales et est également membre de différents comités européens. Il possède un diplôme en droit de l’Université de Bruxelles.

 

marcel grignard
MARCEL GRIGNARD

Président de Confrontations Europe depuis juin 2014, après avoir été vice-Président du think tank pendant 10 ans

Marcel Grignard, électronicien, a travaillé durant une vingtaine d’années dans une grande entreprise de la métallurgie ou il aussi intégré une équipe de process industriel. Il y a parallèlement exercé divers mandats de représentants des salariés et de son syndicat.
En 1992, il est élu secrétaire national à la fédération des Mines et de la Métallurgie CFDT. Il aura notamment en charge les secteurs des mines, de la sidérurgie, de l’automobile. De 2000 à 2005, il en sera le secrétaire général. De 2005 à 20014 il est élu membre de la commission exécutive de la confédération CFDT. Il y sera élu Secrétaire général adjoint en 2009 et y a aussi exercé la responsabilité de trésorier. Au sein de la confédération il sera chargé de l’activité revendicative, du dialogue social ; il a notamment piloté les négociations nationales interprofessionnelles sur l’emploi en 2008 et sur la représentativité syndicale. En 2009, Il a coordonné la rédaction du rapport « le syndicalisme à un tournant, osez le changement ». Il a suivi les questions de politique européenne, de développement durable, ainsi que les politiques industrielles, la recherche et la coordination en matière de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE). En juin 2014 il a mis fin à toutes ses responsabilités syndicales.
Depuis juin 2014, il est Président du think tank Confrontations Europe.
Il est membre du conseil d’orientation de l’association « Entreprise et Progrès ».
Depuis l’automne 2017, il est l’un des trois co-présidents de la mission d’évaluation des ordonnances « marché du travail », mission que leur a confié la ministre du travail.

 

Sylvain LefebvreSYLVAIN LEFEBVRE

ancien Secrétaire général adjoint de la Fédération syndicale IndustriAll Europe Trade Union et maintenant conseiller spécial du Président de Industriall

 

Industriall représente 6,9 millions de membres à travers l’Europe dans les secteurs de l’industrie, tels que la métallurgie, la chimie, l’énergie, le verre, le métal, l’exploitation minière, le textile et les secteurs connexes. Il a été élu en mai 2012 avec l’ensemble de l’équipe de direction, puis réélu en juin 2016. 

Ses responsabilités englobent les industries de la chimie, de l’énergie, du verre, du textile, de l’habillement, du cuir et de la chaussure. Gardant toujours à l’esprit les trois piliers du développement de l’industrie européenne, il représente les intérêts de la Fédération et de ses organisations affiliées face aux institutions européennes, aux associations européennes des employeurs de ce secteur, aux gouvernements et autres parties prenantes et responsables des comités du dialogue social Européen sectoriel, tel que la Chimie, électricité etc. .

Du militantisme de terrain à la direction d’un syndicat européen, c’est un négociateur reconnu qui a affûté ses compétences aussi bien au service des cols bleus que des cols blancs durant 25 ans. Sylvain est un citoyen français, né en Normandie en 1958, une region à laquelle il est toujours très fidèle. Il a travaillé en tant que secrétaire politique pour la Fédération européenne des mines, de la chimie et de l’énergie (EMCEF) et était en charge des secteurs du gaz et de l’électricité ainsi que de la coordination des comités d’entreprise européens. Durant ses mandats nationaux précédents, il a notamment été responsable du service international de la FCE CFDT (Fédération Chimie et Energie), responsable d’un comité d’hygiène, de sécurité et des conditons de travail (CHSCT), juge prud’homal et bien sûr, représentant du personnel. Il a commencé sa carrière en travaillant pour des entreprises telles que Hoechst, Targor, Basell and Exxon.

 

Photo Laurent BergerLaurent Berger

Secrétaire général de la CFDT

 

Laurent Berger est né le 27 octobre 1968 à Guérande, en Loire-Atlantique. Il est le fils d’une auxiliaire de puériculture et d’un ouvrier des chantiers naval de l’Atlantique. Titulaire d’une maîtrise d’histoire, il est secrétaire général de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne pendant deux ans, puis enseigne l’histoire-géographie avant d’intégrer une association d‘insertion pour aider des adultes en chômage de longue durée et allocataires du RMI à trouver un emploi. Au sein de cette structure de 9 personnes, il est élu délégué du personnel et crée une section CFDT. En 1996, il devient permanent à l’union locale CFDT de Saint-Nazaire. Il y travaille notamment sur les problématiques de l’emploi et sur la place des jeunes au sein de la CFDT.
En 2003, il est élu secrétaire général de l’union régionale CFDT des Pays de la Loire. La même année, il intègre le Bureau national de la CFDT.

Le 17 juin 2009, il est élu à la Commission exécutive confédérale. Il est responsable des TPE-PME et chargé de la rédaction de la résolution générale dont il est rapporteur au congrès de Tours en juin 2010. Au printemps 2012, il devient secrétaire général adjoint de la CFDT. Ses responsabilités au niveau national couvrent alors les questions d’emploi, de sécurisation des parcours professionnels et d’insertion, et la coordination de l’action revendicative de la CFDT.

Jusqu’à son élection comme secrétaire général de la CFDT, le 28 novembre 2012, il était également responsable d’un important chantier sur l’évolution du fonctionnement de la CFDT pour développer la proximité avec les salariés. Il a été réélu secrétaire général au congrès de Marseille en juin 2014 puis au congrès de Rennes en juin 2018.