Navigation



Avec une augmentation de 2,2% en moyenne sur la grille avec +3% pour les débutants, la FNCB-CFDT a décidé de signer l'accord de salaires des cadres du bâtiment qui s'applique au 1er février 2019.

Après une année 2018 économiquement satisfaisante dans le bâtiment, +2% de croissance de l’activité et 30.000 emplois nets créés, un léger tassement se fait sentir suite au dernier trimestre avec pour 2019, une prévision de croissance à 0,5 % et 5.000 emplois nets créés.

Au-delà de ce constat, la FNCB-CFDT a voulu dans la négociation, tenir compte des 2 années antérieures positives pour faire ses propositions salariales et de l'inflation au moment de la négociation qui était de 1,6% (chiffre INSEE). Afin de vouloir attirer plus de jeunes mais aussi de vouloir revaloriser les salaires des personnes en poste et avec de l’expérience, elle a voulu attirer l’attention de la FFB et de la CAPEB (chambres patronales) sur ces points. 
La proposition d'augmentation de 2,2% en moyenne sur la grille avec pour les débutants 3% étant dans ses orientations, la FNCB CFDT a donc signé cet accord qui sera effectif au 1er février 2019. La FNCB-CFDT a également profité de cette négociation pour evendiquer la remise à plat des classifications CADRES qui datent de 1951. Elle est dans l'attente d'une date pour l’ouverture de cette négociation.