Navigation



Le SCB Finistère faisait le 11 septembre son bureau de rentrée.

10 participants étaient présents.

Christian POULLAOUEC, le secrétaire, avait centré les travaux du bureau autour des principaux enjeux liés à l’avenir du syndicat : développement, formation, structuration

Sur le développement, l’état des lieux à fin août fait apparaître une perte nette de 46 adhérents. La plupart des arrêts d’adhésion sont dus aux cotisations impayées (47%) et aux départs en retraites (18%). Les isolés forment le plus gros bataillon des départs. Le syndicat note que 44% des ses adhérents ont plus de 50 ans, ce qui fait de la question du développement la principale préoccupation. Le syndicat s’inscrit dans la démarche d’accompagnement des négociations de PAP proposée par la confédération.

Sur la structuration, le syndicat est en réflexion sur une nouvelle répartition des tâches. Cette réflexion est engendrée par une disponibilité moindre de Christian à moyen terme et un départ en retraite du trésorier, Michel GUEGUEN. Christian consacrera les prochaines semaines à des échanges avec chacun des membres de son équipe pour définir les attentes de chacun.e et les possibilités d’investissement à l’avenir.

Sur la formation, le syndicat s’inscrit pleinement dans la nouvelle politique de formation FNCB. Le syndicat souhaite que l’URCB s’implique dans l’organisation des formations afin de créer des temps communs à tous les SCB de Bretagne. Le SCB continuera également à travailler avec l’IFREB, organisme de formation de l’URI Bretagne.

Prochaines réunions du SCB : 9 octobre et 11 décembre.