Navigation



Une fois de plus les employeurs ont refusés de négocier sur les 9 primes et indemnité. Ne pouvant cautionner ce nom respect de la convention collective, la CFDT a donc décidé une fois de plus de ne pas signer ces 2 accords lors de ses instances nationales de juillet. 

2 accords étaient soumis à signature cette année car la FEDENE a demandé aux organisations syndicales de salariés de modifier la convention collective en donnant la possibilité aux entreprises de mettre en place le ticket restaurant en lieu et place du panier.

 

Après avoir débattu des avantages et des inconvénients pour l’intérêt des salariés, il en ressort pour la CFDT, qu’il y a plus de points négatifs. En l’occurrence c’est une baisse du salaire net de plusieurs dizaines d’euros mais aussi des contraintes supplémentaires car une utilisation qui devient de plus en plus réglementé.

Cette demande fait suite aux redressements URSSAF que subissent les entreprises sur les paniers car elles les donnent n’importe comment et ce n’est certainement pas une raison pour que les salariés en fassent les frais.

La CFDT a donc décidé aussi de ne pas signé cet accord.

 

Montant des primes et indemnités conventionnelles - Accord du 6 juillet 2018