Navigation



Depuis le 1er janvier, les entreprises de plus de 1 000 salariés doivent faire une place à un ou deux représentants des salariés dans leur conseil d’administration. C’est la Loi sur la sécurisation de l’emploi (2013) qui a créé cette mesure et instauré un seuil de 5 000 salariés. Depuis le 1er janvier, ce seuil a été abaissé à 1 000 salariés par la Loi pour le dialogue social et l’emploi (2015). Le Conseil d’administration doit donc désormais comporter 1 administrateur salarié si le CA a jusqu’à 12 membres, 2 s’il a plus de 12 membres.

Au sein de la CFDT, les administrateurs salariés sont impliqués dans le réseau confédéral. C’est à ce titre que Miloud Hakimi a participé à la réalisation de cette vidéo qui témoigne du rôle des administrateurs salariés.
https://video.cfdt.fr/portail/web-tv/navigation-principale/actualites/construire-l-entreprise-de-demain-srv2_578870