La CFDT est devenue la première organisation syndicale dans le groupe VINCI : leader français et européen dans le secteur de la construction.
Le résultat est aujourd’hui au rendez-vous. Alors que récemment, la CFDT Vinci était encore à la deuxième place derrière la CGT, et en dessous de 30%, elle pointe désormais à 31% avec un écart de quasiment 1 point avec la CGT, pointant à 30,13%.

Depuis plusieurs années, la CFDT progressait dans quasiment toutes les branches de VINCI, ayant su s’adapter à la politique et à l’organisation très décentralisée de VINCI, tout en maintenant un réseau de militants, structuré et efficace.
Et la CFDT Vinci ne compte pas s’arrêter là. Certes, des efforts restent encore à faire notamment dans la branche route pour reconquérir la première place, mais le mouvement semble inéluctable, toujours avec la même logique. Associer un travail de terrain au plus près des salariés dans les entités de Vinci, tout en créant les conditions de dialogue social dans les lieux de décision du groupe et en mettant en place des garanties collectives à tous les niveaux : Entreprise, branche, groupe.