Navigation



La situation concernant le projet de loi dit El Khomri a sensiblement évolué puisque le gouvernement a décidé d’en reporter la présentation en conseil des ministres du 9 au 24 mars et d’engager une concertation avec les partenaires sociaux. L’ouverture de cette concertation était une demande forte de la CFDT.
Deux rencontres avec le Premier ministre sont prévues : le 7 mars en bilatérale et le 14 mars avec l’ensemble des partenaires sociaux. La CFDT se présentera à la concertation avec des propositions pour faire évoluer de façon significative le texte du projet de loi (Argumentaire CFDT du 2 mars sur le projet de loi El Khomri).


Parallèlement, la CFDT se mobilisera pour obtenir les évolutions du texte répondant à ses exigences :
- elle participera à l’intersyndicale du 3 mars matin, avec la volonté de faire aboutir les contrepropositions qu’elle porte en commun avec d’autres organisations.
- elle n’exclut pas d’organiser rapidement des actions avec les organisations qui demandent une évolution du texte de loi et non son retrait. La CFDT n’appelle donc pas à la mobilisation du 9 mars.