Navigation



Le 27 septembre, la commission emploi et affaires sociales (EMPL) du Parlement européen a approuvé le rapport législatif sur l’amiante avec le soutien quasi unanime des principaux groupes politiques. Le point sur la fixation de la valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP) à l’amiante à 1000 fibres/m3 maximum a également été adopté.


Ce rapport a été très suivi par la FETBB et contient des propositions jugées satisfaisantes. Cependant, le point sur la valeur limite n’était pas acquis au vote car le groupe PPE (Parti populaire européen, qui rassemble notamment les députés français du parti Les Républicains) avait déposé un amendement visant à supprimer la recommandation sur la fixation de la VLEP.
Le 20 septembre, la FETBB a adressé un courrier aux députés européens, afin de leur demander de voter en faveur de la fixation de la valeur limite d’exposition à 1000 fibres/m3. La FNCB a également sollicité les députés français dont le vote n’était pas acquis en leur demandant de s’engager, via leur vote, envers la protection des travailleurs et des citoyens. Cette demande a été relayée via les réseaux sociaux de la FNCB.
Ce travail de lobbying a donc payé puisque que le rapport et la VLEP à 1000 fibres/m3 ont été acceptés ! Le rapporteur fictif issu du groupe PPE a même voté contre son propre amendement.
Ce vote n’est qu’une première étape avant le vote en plénière et le débat (qui s’annonce difficile) avec la Commission. Le vote en plénière aura lieu fin octobre ou début novembre à Strasbourg.

https://www.efbww.eu/news/asbestos-efbww-sends-letter-to-meps/2689-a