Navigation



Plus de la moitié des 1.200.000 salariés du bâtiment travaillent dans les Très Petites Entreprises. En négociant au niveau des conventions collectives et des accords de branche, la CFDT agit pour l’intérêt de tous et est particulièrement attentive à ce que les salariés des TPE aient les mêmes droits que ceux des grandes entreprises. Quelques exemples concrets de ce qui a pu être obtenu grâce au travail de la CFDT dans la branche depuis ces dernières années: 

Téléchargez le tract: 

pdfLa CFDT obtient de grandes avancées pour les salariés du bâtiment

Septembre 2015

LA CFDT PRESERVE la PRIME de 30% sur les jours d’ancienneté et sur les jours de fractionnement

Septembre 2015, les employeurs du bâtiment ont eu pour projet de supprimer la prime de 30% sur les jours d’ancienneté et de fractionnement. La CFDT s’est battue pour que cet acquis de plus de 50 ans ne disparaisse pas, dans l’intérêt de tous les salariés du bâtiment.

Grâce à cette position ferme de la CFDT pendant ces négociations, tous les salariés du bâtiment ont gardé leur acquis, soit entre 50€ et 250€ selon les salaires.

 

Mai 2014,
La CFDT AMELIORE les DROITS des ouvriers, des ETAM et des CADRES sur la prévoyance

POUR LES OUVRIERS:
 Les garanties de la prévoyance restent acquises aux salariés et à leur famille pendant 36 mois lorsqu’ils sont licenciés et sans critère d’âge,
 Un forfait parentalité homme et femme de 250€ est versé (8% du Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale). Cela évolue donc tous les ans,
 Un forfait maternité de 980€ est versé aux femmes lors d’une naissance ou adoption (2,6% du PASS),
 Dans le cadre d’une hospitalisation chirurgicale; prise en charge de la chambre individuelle dans la limite de 2 fois le Plafond Horaire de la Sécurité Sociale,
 En cas d’hospitalisation chirurgicale d’un enfant de moins de 12 ans, prise en charge du lit de l’accompagnant dans la limite d’une fois le PHSS.

 

Et aujourd’hui,
La CFDT demande l’ouverture de négociations pour obtenir de nouveaux droits pour vous, salariés du bâtiment

La CFDT a donc demandé aux employeurs d’ouvrir des négociations sur les thèmes suivants :
 Revoir les 2 conventions collectives Ouvriers (+10 salariés et – 10 salariés) qui sont devenues obsolètes depuis des années,
 Revoir tout le dispositif des Indemnités de Petits Déplacements,
 Revoir tout le dispositif sur les grands déplacements,
 Mettre en place une mutuelle de branche,
 Mettre en place un intéressement de branche pour les entreprises de moins de 50 salariés,
 Faire appliquer le dispositif pénibilité (C3P),
 Améliorer la prévoyance pour tous les salariés.
Ayant eu des réponses positives sur plusieurs points après plusieurs relances, la CFDT sera attentive et garante en 2016 et 2017 des intérêts de tous les salariés du bâtiment sur ces négociations.

 

Pour toutes ces raisons et si vous êtes salarié d’une Très Petite Entreprise,
VOTEZ pour la CFDT du 28 novembre au 12 décembre inclus.
Votez pour un syndicat responsable, force de propositions et qui défend concrètement les intérêts de tous les salariés du bâtiment.