Groupe LAFARGE HOLCIM : Les CEE et les fédérations ont appelé le 26 octobre 2015 à un renforcement de la vigilance en matière de santé sécurité

Quelques mois après la fusion des deux groupes Lafarge et Holcim, les chiffres sur la santé sécurité inquiètent les représentants des deux comités Européens ainsi que les fédérations européennes et mondiales.

Est-ce le résultat de la nouvelle organisation qui déstabilise les salariés ? D’une moins grande vigilance des directions ? De la difficulté à avoir une culture commune en matière de santé sécurité ? Du recours à la sous-traitance qui dilue la responsabilité du groupe ? Aucune réponse n’est réellement apportée mais les effets sont là, ce sont les salariés qui paient de leur santé et de leur vie cette période où les deux groupes ne sont pas encore totalement en ordre de marche dans bien des domaines.

C’est pourquoi, sans attendre la négociation du futur Comité d’Entreprise Européen et de l’Accord Cadre International ; le Comité Européen Lafarge, l’Euroforum Holcim, la FETBB (Fédération européenne des travailleurs du bâtiment et du bois) et les fédérations mondiales IndustriALL et IBB, appellent la Direction LafargeHolcim à mettre en place un groupe de travail sur la santé sécurité. Selon les fédérations, ce groupe de travail doit intégrer toutes les parties prenantes de l’entreprise et en premier lieu les représentants des salariés, les organisations syndicales et les sous-traitants.
Ce groupe de travail doit avoir comme objectif de faire un diagnostic partagé de la situation et définir de façon concertée un plan d’action visant un renforcement de la prise en charge de la santé et de la sécurité. La vie des salariés de LafargeHolcim et des sous-traitants le mérite bien !

LafargeHolcim, respectez les droits des travailleurs !

pdfCommuniqué du 26 octobre 2015 : vigilance sur la santé-sécurité des travailleurs de LAFARGEHOLCIM