Navigation



Depuis le 1er janvier 2015, le Compte personnel de formation a remplacé le Droit individuel à la formation (DIF).

 

Qui sont les bénéficiaires?

Que vous soyez salarié, apprenti, ou demandeur d'emploi, vous disposez, depuis le 1er janvier 2015, d'un compte personnel de formation.
Vous en disposerez jusqu'à votre départ en retraite, même si vous changez d'entreprise, ou si vous perdez votre emploi.

 

Comment se fait l'ouverture du compte?

L'ouverture du CPF doit être réalisée par vous sur le site : www.moncompteformation.gouv.fr
Attention : Vos anciennes heures de DIF, disponibles au 31 décembre 2014, doivent être transférées sur le CPF.

 

Comment est alimenté le compte?

Le compte est alimenté de 24 heures par année de travail à temps complet, jusqu'à 120 heures; puis de 12 heures par année de travail, jusqu’à un plafond total de 150 heures.
Pour les salariés à temps partiel, le nombre d'heures est calculé prorata temporis.
Il est possible d’obtenir des abondements supplémentaires.
Le site internet permet de prendre connaissance du nombre d’heures créditées ainsi que les abondements susceptibles d’être sollicités.

 

Comment peuvent être utilisées vos heures de CPF?

Ces heures de CPF (ainsi que les anciennes heures de DIF), pourront être utilisées à votre initiative pour faire trois types de formation :

  • les formations permettant d'acquérir le socle commun de connaissances et de compétences (ce que chacun doit maîtriser au cours de sa vie), comme par exemple l'écriture, la lecture, le calcul simple ;
  • les formations qui permettant de valider les acquis de l'expérience (VAE) ;
  • les formations qualifiantes, diplômantes ou permettant d'obtenir une certification. Sur ce dernier point, la qualification, la certification ou le diplôme doit figurer sur la liste nationale interprofessionnelle, sur la liste régionale interprofessionnelle ou sur la liste nationale de la branche professionnelle.

Vous trouverez la liste des formations éligibles sur le même site : www.moncompteformation.gouv.fr.

Autrement dit, le compte personnel de formation doit vous permettre de vous former soit sur le socle de compétences de base, soit pour valider votre expérience, soit pour vous reconvertir dans un métier jugé prioritaire dans votre région ou dans votre branche.

Le compte est en principe mobilisé à l’initiative du titulaire ou du moins avec son accord.
Si vous êtes salarié, vous devez obtenir l’accord préalable de l’employeur sur le contenu et le calendrier de la formation si celle-ci se déroule sur le temps de travail.
En revanche, cet accord n’est pas requis :

  • si votre formation se déroule entièrement en dehors du temps de travail,
  • si la formation est financée au titre des heures créditées sur le CPF pour absence d’entretien professionnel,
  • si la formation vise l’acquisition du socle de connaissances et de compétences, l’accompagnement à la VAE et dans les cas éventuellement prévus par accord collectif.

Pour les 2 derniers cas, l’accord de l’employeur sur le calendrier de la formation est nécessaire.
Si votre formation se déroule sur votre temps de travail, il faudra l’accord préalable de l’employeur concernant le calendrier de la formation.