Navigation



L’employeur peut librement embaucher un salarié, sous réserve de prendre en compte les priorités d’emploi et de respecter les règles relatives au recrutement.

Tout salarié a droit à des congés payés à la charge de l’employeur. Ils sont fonction du nombre de jours effectivement travaillés.
Le salarié peut également prétendre à des congés rémunérés ou non, qui lui permettent de faire face à des événements personnels.

Il s’agit des règles communes à tous les salariés sur la durée du travail. De nombreuses dispositions peuvent toutefois être aménagées par branches d’activité ou au sein même de l’entreprise.

Les conventions et accords collectifs déterminent les salaires minima applicables à l’ensemble des salariés d’une branche d’activité ou d’une profession.

Le Smic (salaire minimum interprofessionnel de croissance) est le salaire horaire minimum en dessous duquel vous ne pouvez pas être payé (C.trav., art.L. 3231-1 et suiv.).

La démission permet au salarié de rompre, à son initiative, son contrat de travail à durée indéterminée. Pour être effective elle ne nécessite pas d’être motivée ni acceptée par l’employeur mais elle doit respecter certaines conditions.

Si vous êtes enceinte ou que vous adoptez un enfant, vous avez le droit de suspendre votre contrat de travail pendant une durée variable.

L’inscription comme demandeur d’emploi auprès des services Pôle emploi est indispensable pour pouvoir bénéficier de droits tels que l’indemnisation ou l’accompagnement. 

Depuis le 1er janvier 2015, le Compte personnel de formation a remplacé le Droit individuel à la formation (DIF).

L'employeur a une obligation de suivi des salariés.