Navigation



Depuis maintenant quelques mois, syndicats et employeurs du BTP négocient sur les régimes de prévoyance conventionnelle dans les branches du BTP. Cette négociation fait suite aux évolutions législatives mais aussi au déficit du régime ETAM. Cette négociation qui risque de nous emmener jusqu’en septembre est un sujet important pour la CFDT. 

Pour la CFDT, il est hors de question de négocier à la baisse sous le prétexte que le régime ETAM est déficitaire et que cela doit être répercuté sur celui des ouvriers et des cadres.

Les sujets abordés pendant cette négociation concernent l’invalidité, le décès avec les rentes et le capital, les indemnités journalières au-dessus des 90 jours, l’Indemnité de Fin de Carrière.
Pour la CFDT, les objectifs sont :

• Réaffirmer notre attachement à un dispositif de prévoyance globale dans le BTP,
• Avoir une gouvernance paritaire de la prévoyance,
• Travailler sur une convergence des 3 régimes (ouvrier, ETAM et cadre) et cela sur une période pluri annuelle,
• Avoir des prestations et modalités de calcul homogènes entre les 3 régimes,
• Maintenir l’Indemnité de Fin de Carrière et retrouver l’équilibre du Régime Nationale de Prévoyance des ETAM,
• Sur une période transitoire, équilibrer les régimes (Ouvrier, ETAM et Cadre) avec les fonds propres de BTP Prévoyance,
• Retrouver un fonctionnement paritaire dans les entreprises où des accords particuliers ont été mise en place (accord non conventionnel),
• Réouvrir la négociation pour la mise en place d’une complémentaire santé dans le BTP.

Prochaine négociation le 5 avril concernant l’Indemnité de Fin de Carrière.

A suivre