Navigation



Plusieurs accords sur la formation professionnelle continue ont été signés par la CFDT dans l'industrie du Pin maritime en Forêt de Gascogne.

L’accord du 18 novembre 2015 dans le l’industrie du Pin Maritime reprend les grandes lignes de l’accord signé en novembre 2012 dans la branche, mais les nouveautés consécutives à la loi de 2014 sur la FPC et notamment les dispositions concernant le Compte personnel de formation ont été intégrées.

Sur le contrat de professionnalisation ainsi que sur l’apprentissage, les partenaires sociaux ont obtenu une rémunération supérieure à la loi. Les partenaires sociaux ont également décidé d’affecter une partie des fonds de la professionnalisation (5% min) au financement du centre d’apprentissage de la branche.
Sur le plan de formation, malgré la suppression de la mutualisation des fonds de la professionnalisation, les partenaires sociaux ont réaffirmé la nécessité de former les salariés à travers ce plan.

Sur la période de professionnalisation, les bénéficiaires prioritaires ainsi que les actions de formations qualifiantes ont été définies. Les périodes de professionnalisation pourront également abonder le compte personnel de formation.
La fonction tutorale a été redéfinie. Il doit donc s’agir d’un salarié volontaire, qualifié. Il dispose de temps pour sa mission, il encadre deux personnes maximum en charge, temps de formation pour le tuteur.

Enfin, les partenaires sociaux ont fait la liste des formations prioritaires au CPF. Enfin, l’accord stipule expressément l’engagement de mettre en place une Commission Paritaire Régionale Emploi et Formation.